AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

“L'alcool ne prolonge pas le rêve, il s'empresse de le chasser dès qu'il va l'atteindre.” (PV Sylvester Grenville)

Victor Adamovitch
avatar
Masculin
Messages : 18
Token : 11
Date d'inscription : 01/10/2018
Vie antérieure : cerbère
Pouvoirs : insensibilité au feu et à la chaleur, métamorphose en canidés et cerbère
Emploi : forgeron
“L'alcool ne prolonge pas le rêve, il s'empresse de le chasser dès qu'il va l'atteindre.” (PV Sylvester Grenville) Dim 7 Oct - 22:33

“L'alcool ne prolonge pas le rêve, il s'empresse de le chasser dès qu'il va l'atteindre.” Je crois qu'on a trop bu...
GRENVILLE
Sylvester
ADAMOVITCH
Victor

Hum... Le moelleux du matelas, la chaleur de la couette, les rayons du soleil qui viennent chatouiller lentement la peau à travers les rideaux. Il n’y a pas à dire, les grasses matinées, c’est le pieds ! Enfin, ce le serait peut-être d’avantage s'il n’y avait pas ce marteau dans la tête de Victor. Un marteau de mousse qui tape à rythme régulier contre ses tempes alors qu’il ne s’est même pas encore décidé à ouvrir les yeux.

Un bâillement quitte ses lèvres, suivit d’un soupir avant qu’il ne se retourne entre les draps. Non, vraiment, il n’a pas envie de se lever. Ses mains chope l’un des oreillers dans lequel il glisse son visage comme pour augmenter les ténèbres et récupéré Morphée alors que ses membres s’étalent sur le lit. L’une de ses jambes y trouvent malheureusement un obstacle ce qui lui provoque un grognement au fond de la gorge. Peu importe ce que c’est, il s’en fiche. Là, la seule chose qu’il veut, c’est de la place alors ni une ni deux, il le pousse brutalement hors du mobilier avec deux trois coups de pieds. Vu le bruit sourd, nul doute que la chose à bien fini par terre, hors des couettes.

Mais c’est quand même un bruit de truc bien lourd... Qu’est-ce qui peut être si gros chez lui ? Ronchonnant un peu, il ouvre quand même les yeux et tourne la tête vers le foutoir. Ce qui est par terre, ce n’est ni une pile de vêtement, ni sa valise, ni ces magasines de métallurgie. Non, c’est un homme.

Plutôt grand...

Aux cheveux noir...

A la peau rosée...

Au postérieur vraiment blanc... et nu... mais à la chemise recouvrant encore le torse et aux chaussettes blanches !

Nan mais d’où il sort lui ?!

Son premier réflexe finalement est un mélange de soupire et de grognement avant de jeter le coussin dessus pour voir si c’est toujours en vie tout en cherchant ce qu’il fait chez lui. Impossible pourtant de se rappeler de la soirée d’hier si ce n’est le brouhaha qui lui avait fait mal aux oreilles et la douce odeur de l’alcool. C’est seulement à ce moment-là d’ailleurs qu’il se rends compte aussi que ce n’est pas son coussin, ni ses draps, ni sa couette, ni son lit, ni sa chambre. En fait, il ne reconnait absolument rien de tout ça. Par contre, oui, c’est bien toujours sa cravate et son caleçon qu’il porte mais où est passé le reste ?! Ses chaussettes, ses chaussures, son pantalon, sa chemise, son veston, son manteau ?!

Ah fichtre ! Tant pis, il les cherchera quand l’inconnu sera plus là. Pas qu’il soit bien pudique, au contraire, mais il parait que ce n’est pas vraiment bien vu de se trimbaler en caleçon devant des gens que l’on ne connait pas, même si on vient de le virer d’un lit, voir même peut être de SON lit. D’ailleurs, faut s’assurer qu’il va bien quand même ce petit-là alors profitant qu’il ait encore sa chemise, il l’attrape par le col et l’attire vers lui avant de le renifler et grimacer un peu. Sa grosse main se leva alors pour venir lui patpater la tête, comme à un chiot alors qu’il soupire encore tout en le relâchant :

“Tu empestes l’alcool... T’es pas un peu trop jeune pour ça... ?”

Il n'attend pas vraiment la réponse en fait, se recouchant pour redisparaitre dans l’oreiller. Même vieux, l’alcool n’excuse pas tout mais parler, ça fait enfler le marteau et ses va et viens contre son crâne. Peu importe ce qu’il s’est passé, il s’en excusera plus tard... Après sa gueule de bois...
Voir le profil de l'utilisateur
“L'alcool ne prolonge pas le rêve, il s'empresse de le chasser dès qu'il va l'atteindre.” (PV Sylvester Grenville)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Biere sans alcool super U
» Test au feutres à alcool
» Le tabac, l'alcool et tout ce qui est nuisible pour la sante
» Quand l'organisme retient l'alcool
» Alcool, moteur d'une fête ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STILL HERE :: Ezechia :: Habitations-
Sauter vers: